Déchets des Activités de Soins à Risques Infectieux

Gestion des déchets d’activités de soins (DAS) produits au cours de l’épidémie de Covid-19, en particulier en milieu diffus

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) présente les modalités de gestion des déchets d’activité de soins (DAS) produits au cours de l’épidémie de Covid-19, à la fois pour les établissements de santé, les professionnels de santé en exercice libéral et les personnes infectées ou susceptibles de l’être, maintenues à domicile.

 

 

Le HCSP recommande :

  1. Pour les établissements de santé, d’éliminer les déchets issus de patients infectés ou suspectés d’être infectés par le SARSCoV-2 selon la filière classique des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) de l’établissement sans les distinguer des autres DASRI produits par l’établissement, et de les traiter par incinération ou par prétraitement par désinfection.
  2. Pour les professionnels de santé prodiguant des soins à domicile, d’éliminer les déchets produits par l’acte de soin via la filière classique des DASRI.
  3. Pour les professionnels de santé en exercice libéral et pour les personnes infectées ou susceptibles de l’être, maintenues à domicile, d’éliminer selon la filière classique des ordures ménagères (dans un double emballage), les déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés (notamment les masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux de nettoyage des surfaces).

 

Lire aussi :

 

 

 

 

 

 

Contrôle sur pièces de gestion des Déchets des Activités de Soins des praticiens libéraux

L’ARS a missionné l’Observatoire afin d’effectuer la gestion de l’enquête de contrôle sur pièces de gestion des Déchets des Activités de Soins des praticiens libéraux ; retrouvez les rapports des départements déjà enquêtés.

 

 

Les collecteurs de DASRI en Occitanie 2018

Les collecteurs de DASRI en Occitanie 2018