Qui sommes nous ?

L'Observatoire Régional des Déchets et de l'Economie Circulaire en Occitanie - ORDECO

 

Le rôle de l’Observatoire, en plus de ses missions de concertation et d'information, est de collecter et de mettre à disposition des données sur les déchets sur le territoire de la région Occitanie - Pyrénées Méditerranée.

 

Missions

 

Forme juridique et financement

Association loi de 1901, l’Observatoire est financé par le Conseil Régional d’Occitanie Pyrénées Méditerranée, l’État au travers de la DREAL Occitanie, l’ADEME Occitanie, ainsi que par les cotisations de ses adhérents. De nombreux partenaires contribuent également au fonctionnement de l’Observatoire ; par le prêt de locaux de réunion mais surtout par leur participation bénévole aux travaux de l’ORDECO.

 

Composition

L'ORDECO est organisé avec un système de collèges dont la représentation équilibrée se retrouve tant au Conseil d'Administration qu’au Bureau. Chaque collège dispose ainsi du même nombre de voix lors des prises de décision.

Cinq collèges équitablement représentés au Conseil d'Administration et au Bureau :

L’ORDECO compte plus de 300 membres répartis dans ces cinq collèges :

Les 5 collèges

 

Le pluralisme des membres permet d'assurer, par la concertation, la recherche du consensus

 

Gouvernance

 

Organisation Gouvernance ORDECO

 

L'activité associative: des groupes de travail thématiques

Chaque groupe de travail est animé, si possible, par deux pilotes provenant de collèges différents.

Les groupes évoluent dans le temps certains ayant achevés leur mission, d’autres se créant en fonction de l’actualité.

 

 

L'activité d'Observation

 
 
 
 

 

 

L'activité de suivi et de veille réglementaire

 

L'activité d'information du public sur les prestataires présents sur le territoire

Base de données actualisée régulièrement des Prestataires intervenants sur le territoire

 

Règlement Intérieur

Statuts

 

Adhérer

 

Dons

Depuis l'AG du 22 avril 2004, l'association accepte les dons des membres du collège " entreprises et  associations patronales " sous réserve que le montant total des dons au titre de l'année ne soit pas supérieur au tiers du budget total de l'association et que le montant unitaire de chaque don ne dépasse pas 3 500 €.